La musique traditionelle de Bretagne

Voici ma enquête approfondie du Octobre 2014.

Format:
Tour guide explaining a music festival (Fest-Noz)

Topic:
« la musique traditionnelle de Bretagne aujourd’hui »
“traditional music in Brittany today”

Purpose:
To convey a sense of :
-> L’histoire et l’héritage de la musique traditionnelle de Bretagne
-> Le lien de la musique avec les traditions celtiques d’autres payses, et la place de la Bretagne dans le monde de la musique celtique aujourd’hui.

Bonjour, tout le monde. Je m’appelle Rachel, et je suis votre guide touristique aujourd’hui. Degemer mat e Breizh, et bienvenue en Bretagne.

Premièrement, où est la Bretagne? La Bretagne est une province historique du nord-ouest de la France qui comprend quatre départements de la région administrative de la Bretagne, et un département de la région de Pays-de-la-Loire. Peut-être vous connaissez la Bretagne comme le pays d’Asterix, et c’est vrai – au premier siècle avant Jésus-Christ, la Bretagne, comme une grande partie de la France, était le pays des Gaules. En fait, l’autre nom de la Bretagne, l’Armorique, est un mot gaulois qui signifie « proche de la mer ».

Maintenant nous arrivons à la Fest-Noz. C’est bruyant, la musique, non ? Un Fest-Noz est un concert de musique traditionnelle, et une fête de la dance traditionnelle. Il va continuer jusqu’à tard dans la nuit, à deux heures au matin !

La musique traditionnelle n’était pas toujours aussi populaire qu’aujourd’hui. En fait, il n’y a pas longtemps depuis que les gens ne s’intéressent rien à la musique traditionnelle. Mais, maintenant, c’est très populaire avec tout le monde – et les jeunes aussi. Pourquoi ? Bien peut-être à cause de ces jeunes artistes qui ont redonné vie à cette superbe musique.

Le premier musicien de ce concert s’appelle Alan Stivell. Il est, peut-être, le joueur de harpe celtique le plus célèbre, et c’est certain qu’il est une personne très importante dans la relance de l’intérêt de la harpe bretonne. Il a enregistré beaucoup de chansons bretonnes dans les années 60s et 70s, et il a joué beaucoup de « rock celtique », particulièrement dans une ensemble avec Dan ar Braz et Gabriel Yacoub, et aussi dans l’ensemble qui s’appelle « Heritage des Celtes ».

Il joue maintenant, vous pouvez voir, avec Dan ar Braz et aussi avec Tri Yann. Tri Yann est un groupe du « folke-rocke » de Nantes, et il s’appelle « Tri Yann » parce que les trois musiciens qui ont fondé le groupe en 1970 s’appellent Jean Chocun, Jean-Paul Corbinau, et Jean-Louis Jossic. « Tri Yann » signifie, en Breton, « Les Trois Jeans ».

Une autre musicienne qui va chanter ce soir s’appelle Nolwenn Leroy. C’est une chanteuse très célèbre en France, et deux de ses chansons, « Cassé » et « Nolwenn Ohwo ! », ont été classées dans le hit-parade français. Elle est née dans le Finistère, ici en Bretagne.

Nolwenn chante maintenant « Bro Gozh ma Zadou », l’hymne de la Bretagne. Le titre signifie « Vieux pays de mes pères » en breton, et c’est intéressant parce que cette chanson est aussi l’hymne national de Pays de Galles et de Cornouailles.

La « pan-celticisme » est un phénomène très fort dans la communauté celtique internationale moderne, et c’est aussi très important en Bretagne, qui est le seul pays celtique moderne qui ne fait pas partie des îles britanniques. La musique de ces musiciens – Alan Stivell, Tri Yann, Nolwenn Leroy – n’est pas seulement populaire en Bretagne et en France, mais aussi dans d’autres pays celtiques, particulièrement au Pays de Galles.

L’un des événements celtiques les plus grands dans le monde est le « Festival Interceltique de Lorient », qui est dans le Morbihan, en Bretagne, au début du mois d’août chaque année. Plus de 700 000 (sept-cent mille) personnes vont en Bretagne de tous les pays celtiques – le Pays de Galles, l’Irlande, l’Écosse, le Cornouailles, l’Île du Man, la Galicia en Espagne, la Cambria en Angleterre – et aussi de la diaspora celtique – de Nouvelle-Écosse et l’Acadie au Canada, de l’Argentine, de l’Australie, et de Nouvelle-Zélande.

Donc, c’est tout pour moi pour maintenant. J’espère que vous aimerez la fête de ce soir et que vous vous intéresserez plus à la culture, l’histoire, et la musique de la Bretagne. Vous pouvez acheter des CDs de ces musiciens dans un étal à l’entrée du festival.

(Merci pour votre attention, avez-vous des questions ?)

Advertisements

One thought on “La musique traditionelle de Bretagne

  1. […] y avait deux partes de mes recherches – l’enseignement breton et la musique traditionnelle aujourd’hui. L’enseignement breton est important de la relance de la langue et la culture et il y a des […]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s